LE CONSEIL MUNICIPAL

La MairePatricia SENTUBERY-CHAGNOT, maire, en charge du personnel communal, des finances, des affaires scolaires et périscolaires, de l’urbanisme, de la police et de la sécurité, de la circulation et de la signalétique, de la culture, information et patrimoine.

  • Christophe PAGEZE : 1er adjoint, en charge des travaux, entretien et propreté de la voirie, des réseaux et espaces publics, des bâtiments communaux, de la sécurité et incendie, des espaces verts. Soutien à Madame la Maire pour le personnel communal, les finances, les affaires scolaires et périscolaires et l’urbanisme.
  • Marylis DUBAU-GRAGNON : 2ème adjointe, en charge du développement durable et de l’écologie, de l’action sociale, de la gestion de la forêt communale, de l’agriculture et de l’élevage et du cimetière. Soutien à Madame la Maire pour l’urbanisme.
  • Christian FERRER : 3ème adjoint, en charge des sports et des associations, de la citoyenneté. Relations avec les associations sportives, les conventions de partenariat, de mise à disposition d’équipements sportifs,entretien et travaux des équipements sportifs. Organisation de manifestation ayant pour objet la promotion du sport et des loisirs. Suivi des jeunes et des séniors. Soutien à Madame la Maire dans les dossiers de subventions et des finances.
  • Jean-Luc MASCARAS : délégué auprès de Madame la Maire : relations avec les organismes divers pour les demandes logistiques et de moyens, commission de sécurité et d’accessibilité des ERP bâtiments communaux et non communaux, promotion et valorisation du patrimoine bâti et non bâti, déplacements liés à l’urbanisme. Soutien à Madame la Maire pour la culture, le patrimoine et l’information.
  • Céline BIRADES : déléguée auprès de Madame la Maire pour le montage des dossiers de subventions, les appels d’offres et les finances.

Conseillers municipaux : Mesdames Anne-Christine JEANGRAND  (en charge de l’Aide Sociale) , Camille DUBOE, Marie-Pierre BRAU-NOGUE, Laurence CARRERE et Madialéna DUTHU, Messieurs Jean-Marc MEYSONNET, Christophe GASSET, Robert LAPORTE et Damien VERLEY

Présentation générale de notre commune

Notre blason

img082

« D’azur aux trois ponts d’argent en chef, à la montagne de sable, portant une miche d’or” (Armoiries de France – blason créé par Edmond Duplan en 1963)

L’origine du nom de notre village :

De « Poti Acum » à Pouzac :
Potitus était à l’origine le nom du maître qui habitait la maison gallo-romaine (dont les vestiges ont été retrouvés près de l’église en 1988).
Poti Acum : domaine de Potitus, mais entre Potiacum et Pouzac, ce nom a subi de nombreuses transformations : au 12 siècle, on trouve Posa (en patois posé près du mont); en 1313, Pozac; en 1429, Posac ; en 1460, Posat ; en 1623, Pousac ; en 1663, Pousat ; en 1743, Pousac ; en 1789, Pouzac, en 1800, Pousac et depuis 1887, Pouzac.

Par son vécu historique, POUZAC a un riche passé :

 son histoire commence 3000/2000 avant Jésus Christ (petits silex
retrouvés lors de fouilles et visibles à la Mairie) ;

 on trouve trace d’un oppidum (village fortifié),d’un autel votif

lautel-votif

dit de Montimars (300/200 avant Jésus Christ) et d’une villa
gallo-romaine » (grande exploitation du Ier au Xème siècle) ;

 une église classée aux Monuments Historiques;

Par ses ressources, POUZAC a un sol et un territoire unique :

 l’eau est omniprésente dans le village : l’Adour, l’Alaric, l’Anou, la Gailleste
traversent le village, de part et d’autre ;

 le sol est riche, de la terre à foulon (XIXème pour les tisserands) à la
carrière d’ophite en passant par la “pouzacite” (variété de sable) et
le kaolin, pour la céramique ;

 des produits du terroir spécifique: la pomme de Pouzac, quasiment disparue
et la “mique” (boule de farine et de millet) ; cela explique pourquoi les
Pouzacais sont surnommés les “Micoutès”.

Par son caractère, POUZAC a ses originalités et ses particularités :

 deux clochers pour un seul village… : celui de l’église excentré, celui de
l’école au centre du village… ;

 d’anciens haras nationaux (il y avait des champs de courses au XIXème
siècle) ;

 un château d’inspiration d’une « villa palladienne » de l’époque Restauration

 un général du génie reconnu, le général Laffaille (stèle, Légion d’Honneur en
1831) ;

Par sa convivialité, POUZAC accueille et est un village dynamique

 des gîtes communaux (l’ancien presbytère a été transformé en 5
appartements).

 une vie associative très active sur le plan sportif, culturel, loisir et éducatif ;

 des circuits de promenades et un parcours de santé au Camp de César
(ancien oppidum) ;

 des traditions festives : la fête locale (29 Novembre jour de la Saint
Saturnin), la fête d’été avec sa célèbre Jambonnade et l’embrasement du
feu de la Saint Jean.